La maison perdue de l’oncle Ernest

Bienvenue sur la page officielle de la maison perdue ! C’est ici que vous trouverez toutes les informations relatives au jeu et que vous pourrez le télécharger.

2016 – 2021 – sons repris des jeux originaux

──────────────────────────────────────────

PRÉSENTATION  |  GALERIE  |  NOTICE  |  TÉLÉCHARGEMENT  |  SOLUCE

──────────────────────────────────────────

      .German version here

Espace texte

Qu’est ce que l’oncle Ernest ?

Pour ceux qui ne le sauraient pas, c’est une série de jeux point and click jeunesse sortie sur PC et Mac à la fin des années 90. Elle proposait une série d’énigmes à résoudre permettant de découvrir de nombreux secrets. Tout se passait dans l’album du personnage loufoque qu’était l’oncle Ernest, on marchait sur ses traces, au gré de ses nombreux voyages. Les jeux ont un peu vieilli depuis, mais la magie reste intacte. Ils tiennent un concept unique que j’ai depuis longtemps envie d’expérimenter.

Voilà ce qu’on pouvait lire sur la première page du livret de la trilogie de l’oncle Ernest :

“Le mystère du monde réside moins dans son exploration que dans sa puissance imaginaire” J.-M.G. Le Clézio.

Pays inconnus, monstres marins, îles au trésor, forêts inaccessibles, ont rempli le monde de notre enfance.

Aujourd’hui la terre a diminué, on la parcourt en quelques heures. Avec les satellites, il ne reste plus de pays inconnus. Le voyage est devenu une industrie.

Pourtant, dans l’imaginaire, les récits d’aventuriers demeurent.

En créant les aventures de l’Oncle Ernest, nous avons tenté de donner à cet imaginaire une expression contemporaine. En les parcourant, nous espérons que les adultes y retrouvent un peu de leur enfance, et que les enfants s’amusent en goûtant au plaisir du voyage et de la découverte.

Eric Viennot, Septembre 2001

La maison perdue

La maison perdue de l’oncle Ernest reprends les codes de cette saga et propose, des années après la sortie des jeux originaux, de redécouvrir leur saveur à travers un fan game. Alors échauffez votre cerveau, car vous en aurez besoin pour résoudre les énigmes laissées par l’oncle Ernest dans son album !

Dans cet épisode vous explorerez une étrange maison dans laquelle l’oncle Ernest a vécu. On ne sait pas grand chose de ce lieu, si ce n’est qu’il a été très cher à son cœur. L’endroit renferme un secret d’une grande valeur. A vous de le découvrir. Une étrange voix laissée dans un magnétophone vous guide, tout en tentant de vous raconter une partie de son histoire.

SC ernest 5

Une grande liberté d’action

La force de ces jeux est la liberté qu’ils proposent. Vous pouvez naviguer dans l’album comme bon vous semble et passer d’une énigme à une autre sans aucune contrainte. C’est ce qui a fait le succès des jeux originaux, l’exploration non linéaire du livre est vraiment prenante et on se laisse aller à contempler les pages.

Les outils à votre disposition

Appareil photo

L’appareil photo

Vous permet de photographier tout ce que vous croisez dans l’album. Un papillon ? Une fleur ? Un timbre ? Sortez votre fidèle appareil et capturez l’instant !

Radio_00002

Le lecteur de cassettes

Lit les enregistrements disséminés dans l’album. Il vous sauvera la mise plus d’une fois !

Et d’autres à découvrir…

Il ne tient plus qu’à vous de dénouer les énigmes de ce tout nouvel album ! Si vous avez des questions ou des remarques, je suis toujours disponible via la page Contact ou par mail à coin.ecureuil@gmail.com.

Un grand merci à Aienkei pour avoir prêté sa voix !

Merci aussi à Jean-Pascal Vielfaure, compositeur des musiques originales de l’oncle Ernest. Vous pouvez retrouver son site ici, où elles sont disponibles. Vielfaure.fr

───────────────────────────────────────────



176 réponses à “La maison perdue de l’oncle Ernest”

  1. Cyr dit :

    Bonjour. Merci pour votre sublime jeu. J’avais le carnet de l’oncle Ernest quand j’étais petite et je rêvais depuis longtemps d’y rejouer.
    J’ai malheureusement un petit problème. Je suis bloqué à cause du jeu des bouteilles que je n’arrive pas à comprendre. Pouvez-vous m’aider?

  2. Cyr dit :

    Bonjour.
    Je suis super heureuse d’avoir trouvé votre jeu.Cela fait des années que je voulais rejouer à mon CD-rom de l’oncle Ernest, malheureusement je ne sais pas comment faire pour qu’il fonctionne sur les ordis récents.
    Toutes mes félicitations pour ce jeu magnifique et où l’on retrouve bien l’esprit de “l’oncle Ernest”.
    Je n’ai pas eu trop de problème avec le jeu du potager (j’ai triché ayant un ordi à écran tactile c’est plus simple) mais je n’arrive pas à comprendre ce qu’il faut faire dans le jeu des bouteilles. Pouvez-vous m’aider?

    • Fabrice Roisné-Hamelin dit :

      Hello !
      Merci pour ton message, content que le jeu te plaise.
      Le mini-jeu des bouteilles est assez simple, il faut juste faire en sorte que les liquides des deux bouteilles aient la même couleur rouge. Pour cela il faut soit cliquer sur les bulles pour les éclater (ce qui fera tendre la couleur vers le jaune), soit les laisser remonter (ce qui fera tendre la couleur vers le bleu). Il faut arriver à trouver le bon équilibre.
      Tiens, sinon, si ça t’intéresse de rejouer aux jeux originaux, nous sommes en discussion avec Éric Viennot pour les ressortir sur les plate-formes récentes. Tu peux me suivre sur les réseaux sociaux si tu veux être informée quand il y aura du nouveau 🙂

  3. Geoffroy dit :

    Salut,
    Juste un petit message pour dire que le jeu est superbe, tant du point de vue des graphismes et de l’ambiance, que de la musique. Bravo !
    Juste un bémol : le jeu du potager ! Même avec beaucoup de patience et d’acharnement, je ne parviens absolument pas à le réussir et donc à poursuivre l’aventure… Comment faire ? Une solution ? Merci beaucoup

    • Fabrice Roisné-Hamelin dit :

      Salut, merci pour ton message !
      En effet la difficulté du jeu du potager est un peu trop élevée ^^’ Ça mériterait un patch pour la réduire, il faudrait que j’ai pas mal de temps libre pour ça. A défaut, il y a quelques astuces sur cette page, en espérant que ça t’aidera un peu.

  4. Kwinten dit :

    Waow, je suis tombé sur ce site grâce à abandonware. J’ai beaucoup aimé les oncles Ernest quand j’étais petit, et je compte bien essayer ton fangame un jour ou l’autre.
    Bravo pour ton dévouement, et je te souhaite bonne chance pour tes futurs jeux (que j’espère voir sur steam un jour)

  5. Copa Nova dit :

    Salut ! En attendant de pouvoir bientôt rejouer aux Oncle Ernest originaux à l’aide d\’une machine virtuelle, j’ai décidé de réessayer ton fangame que j’avais tenté il y a quelques années…

    Je l’ai terminé aujourd’hui, enfin ! Je te dis un très grand bravo pour l’ambiance magique et les énigmes parfois bien corsées qui font honneur aux jeux d’origine 😀 Le jeu de la grenouille en particulier seigneur… (Les vrais se souviennent des bols et du perroquet des originaux.) Il y a beaucoup de détails cachés très cool, surtout quand on utilise l’analyseur, et j’ai adoré le jeu des parfums. Je trouve que le ton plus mature est déroutant au départ mais fonctionne très bien, même si je doute avoir compris toute la portée du jeu ? Je ne posterais pas de spoilers mais je pense que le message très poétique peut être parfois un peu confus. En tout cas un très grand bravo pour ce jeu qui m’a presque fait croire à un sixième opus !

  6. Gv dit :

    Quelle joie de trouver ce jeu et de retrouver l’ambiance de mon enfance. Les mécanismes sont parfaits, les bruits tellement fidèles (le “scrouitch\” des cloportes….), et j’ai beaucoup aimé le ton, qui prend en compte le fait que les joueurs ont grandi (je ne suis pas sûre que j’aurais réussi à retrouver mon âme d’enfant à 100% pour approcher le jeu). Merci infiniment pour ce travail.

    Au cas où c’est utile: l’appareil photo buggait sur mon ordinateur, les photos étaient toujours coupées (je voyais un quart de la photo, ou la moitié selon les fois) et elles ne se plaçaient pas aux endroits indiqués mais quelque part un peu plus bas vers la droite. Mais ça marchait quand même, donc…

    Merci !

    • Fabrice Roisné-Hamelin dit :

      Eh bien ça a été un plaisir !
      Dommage pour le bug, j’espère que ça ne t’as pas trop gâché ton expérience. Faut dire, le logiciel utilisé pour faire la Maison Perdue n’est pas le meilleur moteur de jeu du monde et à l’époque j’avais bien moins d’expérience que maintenant. Si je repartais de 0, je referais énormément de choses différemment haha !

  7. Geoffrey dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce jeu qui me fait retomber en enfance. Hé oui j’ai toujours aimé les oncle Ernest et on en retrouve bien l’ambiance. En revanche, le jeu du potager un enfer. J’ai essayé vos astuces mais impossible je suis bloqué. Et là c’est dommage mais trop frustrant pour moi. Si jamais vous avez d’autres conseils on peut toujours tenté mais je l’ai recommencé je ne sais combien de fois.
    Merci d’avance

    • Fabrice Roisné-Hamelin dit :

      Un poil trop dur ce mini-jeu, je le concède. J’avoue que je n’ai pas d’autre conseils que la persévérance, avec un peu d’acharnement, ça fini par passer !

  8. m9mmtk dit :

    It must be an interesting game but I can’t speak French ;(

    • Fabrice Roisné-Hamelin dit :

      I would love to make an english version but I don’t really have the time with all the projects I have to manage ^^’

  9. FromPL dit :

    Bonjour,
    travaillerez-vous toujours sur un autre jeu d’oncle Ernest?
    C’est vraiment un super jeu!

    • Fabrice Roisné-Hamelin dit :

      Salut, aucun autre jeu de l’oncle Ernest n’est prévu pour le moment. N’hésite cependant pas à essayer les autres jeux du site si ce n’est pas déjà fait, tu pourrai y trouver de bonnes surprises !

  10. Gabriel Muller dit :

    Bonjour
    Je viens de terminer votre jeu et c’est un réel bonheur que de retrouver l’univers d’Ernest et cette ambiance qui a bercé notre enfance. Bravo pour ce travail respectueux de l’oeuvre d’origine et malgré tout très personnel.
    Avez vous pris contact avec M. Viennot? Compte t il sortir de nouveau ses différentes aventures de l’Oncle Ernest pour leur donner une deuxième jeunesse? Cela fait des années que je caresse l’espoir de pouvoir retrouver ces jeux dématérialisé sur une plateforme telle que Steam.

    • Fabrice Roisné-Hamelin dit :

      Merci 🙂
      Je n’ai pas encore eu la chance d’échanger avec Eric Viennot, mais de ce que je sais rien n’est prévu pour ce que qui est de ressortir les jeux originaux de l’oncle Ernest. Ils ne sont plus compatibles avec les ordinateurs récents, et Lexis Numérique a fermé. Il n’y a hélas que peu d’espoir à avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le coin de l'écureuil